WITCHTOBER DAY 19 "Médée"

JOUR 19: "MEDEE"



Le monde gréco-latin connait au moins une autre grande "magicienne-sorcière" : Médée. 

Sa légende est particulièrement sombre : femme bafouée et matricide. Son nom (Medeia) la relie à la métis, à la ruse et à l'intelligence. On lui attribue aussi l'art des poisons et des médicaments (lié à la racine "med" de son nom). 
Comme sa tante Circée, elle est magicienne et incarne le danger. Elle cristallise aussi tous les poncifs et les excès prêtés au féminin grec. 

Pourtant les textes comportent de très nombreuses variantes sur son histoire et les premières versions ne mentionnaient pas d'infanticides. Ils présentaient une Médée associée à des rituels magiques positifs, pouvant par exemple, guérir la stérilité par ses philtres, ou encore procéder à des opérations de rajeunissement. Dans les fragments des Corinthiaques d'Eumelos de Corinthe, l'épisode corinthien connait une fin funeste avec la mort des enfants de Médée et Jason, sans que Médée soit une meurtrière. 

C'est avec d'autres auteurs qu'elle est transformé en sorcière noire et terrifiante (Seneque, Ovide). Plus elle devient inquiétante, plus elle devient puissante. Selon Appollonios de Rhodes, ses incantations et ses drogues endorment le monstre qui garde la Toison d'Or et invoque Hypnos, Hécate puis les Kères... 

Histoire de Médée ici. 

DAY 19 : " MEDEA"

The Greco-Latin world knows at least one other great "witch-sorceress": Medea.

Her legend is particularly dark: scorned woman and matricide. Her name (Medeia) connects her to the half-caste, cunning and intelligence. She is also credited with the art of poisons and medicines (linked to the "med" of his name).

Like her aunt Circe, she is a magician and embodies the danger. She also crystallizes all the cliches and excesses lent to the Greek feminine.

However the texts have many variations on her history and the first versions did not mention infanticides. They presented a Medea associated with positive magic rituals, which could, for example, cure sterility by her philters, or even carry out rejuvenation operations. In the Corinthiaque fragments of Eumelos of Corinth, the Corinthian episode has a fatal end to the death of the children of Medea and Jason, without Medea being a murderer.

It is with other authors that she is transformed into terrifying and black witch (Seneque, Ovid). The more disturbing she becomes, the more powerful she becomes. According to Appollonios of Rhodes, her incantations and her drugs endorse the monster who keeps the Golden Fleece and invokes Hypnos, Hecate and the Kères ...



Concernant le mouvement Witch actuel, quelques adresses et références: 

- La série "Les nouvelles aventures de Sabrina": trailer
- Compte Instagram : https://www.instagram.com/restyle.pl/
- Compte Instagram 2 :  https://www.instagram.com/wiccac/
- Site de vêtements en ligne : here.
- Site de bijoux en ligne :  https://www.regalrose.co.uk/

Bibliographie : 

- Sur les Béguines : ici ou ici
- Bodmin Jail : site
 Article sur les "Cairns": ici .
- Etymologie de "Glamour" : wiki
- "Homo Disparitus" d'Alan Weisman. 
- "Fées, Sorcières et Loups-garous au Moyen Âge" de Claude Lecouteux.
- "Fantômes et Revenants au Moyen Âge" de Claude Lecouteux.
- "Démons et Génies du terroir au Moyen Âge" de Claude Lecouteux.
- "La Sorcellerie", Collection Que sais-je? de Jean Palou.
- Carte des accusations pour sorcellerie en Ecosse : ici .
- Histoire antique et médiévale n° 86 "La magie dans l'antiquité"
- Contes & Légendes "Magiciennes, fées & sorcières, du maléfice à l'enchantement"
- " Sorcières, la puissance invaincue des femmes" de Mona CHOLLET
- "Le Marteau des sorcières : Malleus Maleficarum"




Commentaires

Articles les plus consultés