Nadar



Il y a quelques jours, c'était l'anniversaire de naissance de Nadar (Félix Tournachon - 1820-1910), célèbre photographe français (mais également caricaturiste, écrivain et aéronaute).

Ces portraits sont des splendeurs qui ont largement contribué à mon envie de me former aux pratiques anciennes de la photographie. Et c’est avec délectation que je profite de mes heures disponibles pour découvrir sa vie rocambolesque.
Je n’en dit pas davantage car, soit vous connaissez déjà, soit des images parleront bien mieux que mes mots.

A few days ago, it was the anniversary of the birth of Nadar (Félix Tournachon - 1820-1910), a famous French photographer (but also caricaturist, writer and aeronaut).

These splendid portraits greatly contributed to my desire to train myself in the ancient practices of photography. And it is with delight that I take advantage of my available hours to discover his incredible life.
I don't say any more because either you already know his work or pictures will speak much better than my words.


Nadar 

Nadar – portrait de Sarah Bernhardt

Nadar – portrait de Edouard Manet

Nadar – portrait de Victor Hugo

Nadar – portrait de George Sand
Voici un livre et un documentaire à son sujet, que j’ai découverts il y a peu et dévorés avec intérêt.

Here is a book and a documentary about it, which I discovered recently and devoured with interest.

Le livre: "Nadar, quand j'étais photographe":



 Ce livre n'est pas vraiment un livre de souvenirs, mais davantage un livre fait pour qu'on se souvienne de lui : avantageux et glorieux. Cependant, cela n'en gêne point la "tourbillonnante plongée" dans le Paris des romantiques du XIXème siècle !

J’ai beaucoup aimé dans ce livre le fait que l’auteur l’écrive dans les années 1890, période où la photographie va détrôner les illustrations dans les journaux et occuper une place de plus en plus importante. Ce virage est à mon sens extrêmement important, il s’y cache des éléments de réponse aux questions, toujours actuelles, quant à la place et au pouvoir de la photographie (de l’image). Pour ma perception de la photographie, proche de la peinture, c’est une avalanche de détails et de réflexions qui nourrissent ma quête de sens et la foi en mon travail photographique, appartenant au XXIème siècle.

D’ailleurs en parlant de temps, c’est quand même épatant de se dire que Nadar a vécu la fin de la Restauration, le chaos des régimes politiques se succédant ainsi que de nombreuses découvertes scientifiques (l’électricité, le téléphone, le phonographe, les découvertes de Pasteur, celles de Charcot…). C’était hier en quelque sorte, mais que de choses extraordinaires ! Je m’égare…

This book is not really a book of memories, but more a book made to be remembered: advantageous and glorious. However, this does not hinder the plunge into Paris of the romantics of the 19th century!

I really liked the fact that the author wrote it in the 1890s, a period when photography overtook illustrations in newspapers and occupied an increasingly important place. This shift is, in my opinion, extremely important, there are hidden elements to answer the questions, always current, as to the place and the power of photography (of the image). For my perception of photography, close to painting, it is an avalanche of details and reflections that feed my quest for meaning and faith in my photographic work, belonging to the 21st century.

Speaking of time, it is still amazing to say that Nadar lived through the end of the Restoration, the chaos of successive political regimes as well as numerous scientific discoveries (electricity, telephone, phonograph , Pasteur's discoveries, those of Charcot…). It was such a short time ago, but what an extraordinary life! I digress…

Nadar – portrait d'Alexandre Dumas

Nadar – portrait d'Alphonse Daudet

Nadar

Nadar – portrait de Cléo de Mérode

Nadar – portrait de La Princesse Marie Cantacuzène

Dans ce livre, Nadar parle des premières réactions du monde face à la photographie. 

C’est amusant de « vivre » cette découverte à travers ce regard du XIXème siècle. Beaucoup sont mal à l’aise, certains tombent dans la tristesse car ils se découvrent "moches", d’autres ne se reconnaissent pas, voir même se reconnaissent dans les portraits d’autres personnes. Il n’y avait pas le même rapport au corps et à l’apparence qu’à notre époque. 

Nadar a même reçu une demande de réalisation de portrait à distance, comme s’il était possible par magie de tirer le portrait de quelqu'un d’absent.

Balzac pensait que la photographie volait un « spectre » à la personne photographiée, une partie d'elle-même (son « essence constitutive »). Pensée romantique ou réelle frayeur ? A ce propos, Nadar  pensait que son ami pouvait perdre quelques spectres abdominaux sans s’inquiéter.

In this book, Nadar talks about the world's first reactions to photography.

It’s fun to “experience” this discovery through this 19th century eye. Many are uncomfortable, some are saddened because they find themselves "ugly", others do not recognize themselves, or even recognize themselves in the portraits of other people. There was not the same relationship to the body and appearance as in our time.

Nadar even received a request for a portrait from a distance, as if it were magically possible to take a photograph of someone absent.

Balzac, a French novelist and playwright, thought that photography stole a "spectrum" from the person photographed, a part of himself (his "constitutive essence"). Romantic thought or real fright? In this regard, Nadar thought that his friend could lose some abdominal spectra without worrying.



J’ai trouvé également très réjouissant de lire un livre où l’on retrouve un phrasé désuet, mais que j’aime tellement avec ces tournures et ces termes d’autrefois…

On y découvre aussi la toute première génération de photographes : 

I also found it very gratifying to read a book which contains an old-fashioned phrasing, but which I love so much with these expressions and terms from the past ...

We also discover the very first generation of photographers:

Gustave Le Gray (ancien peintre)




Les frères Bisson


Les frères Bisson – portrait de Chopin

Disdéri 
(personnage peu apprécié par Nadar)

André Adolphe-Eugené Disdéri – portrait de Mme Cusani

André Adolphe-Eugené Disdéri – portrait d’Edward Francis Rimbault


Camille Silvy

Camille Silvy avec sa femme et sa mère



Carjat

Etienne Carjat – portrait de Rimbaud

Etienne Carjat – portrait d'Adolphe Jaime

 Ghémar 

Etude préparatoire

Ghémar – portrait de Léopold I, Roi des Belges


Walery



Le documentaire : Nadar, le premier des photographes | ARTE

Vous trouverez le lien ici . Il reprend quelques grandes lignes du livre, pour ceux que la lecture aurait repoussé. Et est vraiment très agréable à regarder ! 

The documentary: "Nadar, the first of the photographers"
You can find the link here. It takes some outline of the book, for those who do not like to read.



Et sur cela, je n'en dit pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte. 

Finally, I say no more, so as not to spoil the pleasure of discovery.






Commentaires

Articles les plus consultés